Les Bento Japonais

Bento by Hissa

Fonctionnalité du Bento
Il y a un récipient qui s’appelle Bento box
A l’intérieur il y a au minimum 4 espaces séparés, parfois plus ;
Que l’on peut dresser séparément : Produits de la mer, de la rivière, de la montagne, produits produits par l’homme et le riz
On le déguste toujours froid
On le mange avec des baguettes
Traditionnellement on l’emballe dans le furoshiki (tissu d’emballage)
Et on le consomme à l’extérieur de la maison où il a été préparé

Bento kaiseki
les quatre parties du bento

 

 

 

 


Comme ça prend peu de place
On peut l’emmener partout avec soi
Il se mange froid : donc peut être préparé en avance, n’a pas besoin d’être réchauffé.


On peut le manger partout (à l’école, au bureau, dans le Shinkansen, dans le parc, où vous voulez)
On gagne du temps sur le trajet pour aller au restaurant,
On fait des économies,
On choisit ce qu’on mange, avec les produits choisis par soi : on mange bien et sain.

Il y a tellement de boites de Bento différentes qu’on ne s’y retrouve plus
Quel ingrédient ? Comment cuisiner ? Comment composer ? Ça ne va pas de soi
Pour réaliser le Bento, il faut respecter 5 couleurs, 5 assaisonnement, 5 saisons !!, car les japonais détestent les chiffres pairs, l’impair portant bonheur, et aussi respecter les saisons.
Mais aussi il faut respecter 5 techniques culinaires
1 – yakimono : griller
2 – Nimono : mijoter
3 – Agemono : Friture
4 – Namanomono : Le cru / 6 – Sushinomono : le sushi
5 – Sunomono : La marinade acide

Et autre difficulté : comme on mange froid et plus tard après la préparation… Il faut un minimum de connaissances pour la conservation, l’assaisonnement, notamment quand on pense à l’hygiène, les normes HACCP pour le Bento. Puisque nous parlons d’un plat qui se consomme à l’extérieur du restaurant.

La base historique du Bento est très riche
Elle débute environ à l’époque de la fin d’Edo, 1700, 1800.
Chaque type de boite Bento a une histoire particulière. C’est pourquoi il est nécessaire d’un minimum de connaissance de la culture japonaise, ce qui permet de comprendre le dressage, les choix des ingrédients, les choix des couleurs, des assaisonnement.
La cuisine japonaise, contrairement à la cuisine française qui peut s’apprendre principalement par la technique, la cuisine du Bento est pleine de sens, chaque type de découpe est liée à un symbole.
Ce qui permet de comprendre l’acidité juste pour l’umeboshi, la grillade juste pour le saumon.
Cela prend du temps et de la réflexion et c’est pour cela que je suis là.

 Concernant les Bento de « maman », le Bento familial fait pour soi, ou pour ses enfants, son mari.
C’est clairement le sentiment le plus important.
C’est le style de Bento qui est le plus libre. Vous pouvez y mettre ce que vous voulez, du moment que vous souhaitez transmettre votre amour.
C’est ce point que j’ai envie de vous transmettre.

Recette
Déjà je vais vous expliquer chaque recette par espace
1 – Indispensable : l’omelette, un véritable trésor, avec du saumon grillé bien salé, ce qui permet de conserver l’œuf de l’omelette
Autrefois on mettait beaucoup de dashi pour conserver l’omelette. Nous ce sera à la française avec du saumon
2 – Riz, avec une umeboshi (bien acide, qui permet de conserver le riz et éviter le développement des bactéries)
3- Mijoté, avec des légumes. Assaisonnement : bien assaisonné, mais pas de sauce. Mijoter jusqu’à ce que l’ingrédient absorbe toute la sauce pour obtenir un Bento propre. Comme c’est bien assaisonné, il n’est pas nécessaire d’en avoir beaucoup. Donc le mijoté se place dans la partie la plus petite du Bento
4 – Friture. Donc présence d’une sérieuse quantité d’huile. S’accompagne toujours de crudités, et surtout avec un quartier de citron. Le citron (ou autre chose d’acide), permet que le corps n’absorbe pas tout de suite la graisse et permet de rester léger plus longtemps. D’ailleurs les Bento pas chers utilisent l’huile de friture plusieurs jours, plusieurs semaines parfois… Il vaut mieux couper cette mauvaise graisse, si jamais vous en avez acheté… avec un bon quartier de citron

.

Voila pour la recette !

A vous de jouer !
Pensez bien à composer votre Bento avec le plus de variété possible, et notamment de placer des aliments qui restent de vos précédentes préparations dans votre réfrigérateur.
Vous ferez des économies, et vous agrémenterez vos restes.
 Et vous allez voir, vous allez énormément développer votre créativité et vous faire plaisir !
C’est aussi ça la force de la cuisine de Bento ! Être créatif, économe et plein d’amour.

Bento kaiseki
Bento kaiseki

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.